Quel outillage pour réparer sa moto ?

Pour remettre votre moto en bon état, certains outils seront toujours nécessaires. Avant même de vous assurer d’avoir l’équipement qu’il faut, il faudra que vous disposiez de temps et surtout de bons conseils. Logiquement, vous devez en premier lieu disposer d’un endroit propice pour la réparation de moto.

Disposer de la place et du temps

Que vous préfériez travailler dans un parking ou dehors, le temps est un paramètre important que vous ne devez pas négliger. Pour mener à bout la réparation d’une moto, vous devez vous organiser et définir votre emploi du temps en conséquence. Cela vous permettra de détecter avec précision les pannes de la moto et de les réparer dans un délai court.

En dehors du temps, l’endroit devant servir à réparer votre moto doit être bien éclairé. Il doit par ailleurs vous offrir un certain confort pour vous permettre de mieux nettoyer et réparer certaines pièces comme le bloc-moteur, la platine repose pied et la fourche. Vous devez entre autres disposer d’un minimum de protection.

L’outillage de base

En mécanique, les outils bas de gamme sont à éviter. En effet, ceux-ci ont le plus souvent tendance à abîmer certaines pièces de la moto. La plupart des professionnels préfèrent miser sur des outils de la marque Magnusson ou Facom pour avoir le résultat escompté.

Pour une réparation de base, il vous faudra un kit de réparation moto. Celui-ci ne coûte pas forcément cher. Un budget d’environ 200 euros serait est suffisant pour avoir au minimum les éléments suivants.

  • Un jeu de tournevis cruciforme et plat : environ 30 euros.
  • Un jeu de clé à 6 pans ou clé Allen : environ 30 euros.
  • Un jeu de clés à douilles, du 8 au 23 : environ 40 euros.
  • Une pince multiprise : environ 15 euros.
  • Un rouleau de scotch armé ou scotch US : à partir de 5 euros.
  • Un jeu de clés plates ou de clés à œil : environ 30 euros.
  • Une lampe torche à défaut d’une lampe frontale : environ 15 euros.
  • Une pince à bec : environ 15 euros.

Quelques-uns de ces outils sont parfois présents dans la trousse fournie par le constructeur de la moto. Cependant, ils ne seront pas suffisants pour toutes vos opérations de maintenance. Il vous faudra alors compléter la liste.

Quelques outils types pour la réparation d’une moto

En dehors des outils de base ci-dessus listés, vous aurez besoin d’autres outils pour bien assurer la réparation de votre moto. Vous devez bien évidemment toujours miser sur la qualité des articles que vous achetez. Pour un budget d’environ 600 euros, vous pouvez vous offrir les outils ci-après :

  • une clé à molette 10″ ;
  • un cliquet paume de main 3/8″ ;
  • une pince-étau ;
  • une poignée porte-lame ;
  • une pince coupante diagonale gainée ;
  • des accessoires pour douilles 3/8″ : 2 rallonges, cardan, poignée coulissante ;
  • une pince gainée à becs demi-ronds droits ;
  • un burin de précision ;
  • des douilles métriques 3/8″ sur rack de 8 à 19 et 21 ;
  • des clés plates ou clés à fourches de 6×7 à 22×24 mm ;
  • une clé universelle pour bouchons de vidange ;
  • une brosse métallique ;
  • une jauge d’épaisseur 19 lames ;
  • une clé à bougies sous forme de tube ;
  • des lames réversibles ;
  • une pince multiprise gainée ;
  • un marteau rivoir de 30 mm ;
  • et un chasse-goupille de 4 mm.

Le prix de chacun de ces éléments peut paraître élevé, mais il s’agit de la meilleure option pour entretenir de fond en comble votre moto.

Vous disposez désormais d’assez d’informations à propos de la mécanique moto. Aussi intéressant qu’il soit, il s’agit en somme d’un métier qui demande de la rigueur, de l’efficacité et de la créativité. Le mécanisme de fonctionnement d’une moto depuis son moteur jusqu’aux autres composants est tout un art que le mécanicien moto se doit de maîtriser. De plus, il est toujours mieux d’exercer ce métier avec passion.